Le larynx et l’utérus sont physiquement similaires. Ils ont la même forme et longueur et l’alignement de l’un affecte l’autre. Ils sont tous les deux des portes d’entrée et de sortie (accouchement, parole). D’ailleurs on utilise souvent l’expression “accoucher la voix”. Regardons sur un plan physique leurs similitudes.

La mâchoire correspond aux hanches, la gorge au vagin, les lèvres (vaginales et labiales), le col de l’utérus au pharynx. Ils sont formés des mêmes tissus et mêmes cartilages osseux. Ils ont le même canal vide, creux et humide. On peut observer également durant le cycle menstruel de la femme que la voix se transforme. Cette zone devient plus irritée et peut avoir plus de mucus en réflexion à l’acidité produite par le vagin. Lors de l’accouchement, les sages-femmes qui connaissent bien le mécanisme demandent à la future mère de relâcher la mâchoire et le larynx afin de dilater le plancher pelvien. Les personnes souffrant de bruxisme ont également besoin de travailler le relâchement du bassin (en lien avec des tensions inconscientes).

LE NERF VAGUE ASSURE LA LIAISON

Le nerf vague qui est relié au système nerveux parasympathique (relaxation) les relie. Il commence dans le bulbe rachidien qui se situe juste derrière la gorge et finit dans l’utérus. Il passe par le pharynx, larynx, les cordes vocales et descend dans les organes (foie, coeur, intestins) pour finir dans l’utérus. Il est en lien avec la voix, la communication, le plaisir et l’expression de soi. Il a également beaucoup de récepteurs à l’ocytocine, l’hormone du plaisir et du lien social. Véritable route d’informations entre ces deux portes, le nerf vague assure la communication à travers les informations profondes de notre histoire personnelle, familiale et ancestrale.

CONNEXION ENERGETIQUE

Regardons d’un point de vue énergétique. Quand une de ces zones perçoit du danger ou de l’insécurité face à une personne ou situation, elle s’inhibe, se contracte et se ferme. Le centre qui assure la connexion entre les deux est le coeur. Celui-ci va envoyer des signaux au cerveau (pensées) pour l’alerter de la situation. Il y a un alignement énergétique entre le coeur, la gorge et l’utérus. L’écoute subtile de son corps nous donne toutes les informations précieuses pour notre bien-être. Exprimer sa vérité, c’est s’aligner entre ces trois centres. Le blocage d’un centre affecte forcément les autres. Prenons d’abord la voix : lors de l’enfance, on peut nous dire des phrases comme “tais-toi, tu fais trop de bruit, ta voix me dérange… Ces phrases auront des répercussions qui s’inscriront dans le subconscient et qui, à l’âge adulte entraineront de la timidité ou de la peur de s’exprimer et de communiquer pleinement sa vérité. Tout ce qui n’est pas beau à dire et pas acceptable par la société peut également contracter ces zones si cela reste à un niveau inconscient. Si une femme subit un viol, cela aura un énorme impact sur sa sexualité car elle intégrera cette expérience comme un danger, une attaque qu’il ne faut surtout pas exprimer. Prenons l’exemple du mythe de Lucrèce qui avait une attitude sainte et fidèle en comparaison de ses amies frivoles. Elle s’est faite violée et comme cela a été trop dur à accepter pour l intégrité de son coeur, elle décida de se tuer après avoir informé son père et son mari. L’impact énergétique de l’expérience en relation avec ses valeurs fondamentales a des conséquences sur l’alignement entre le coeur, la gorge et l’utérus. Il est donc très important de regarder profondément en soi pour comprendre la nature des blocages inconscients et subconscients et de les libérer.

ETRE PLEINEMENT DANS SA VOIX

A contrario, une femme qui se sent en sécurité avec son partenaire va naturellement se dilater, s’abandonner et s’accomplir en connexion avec son coeur. Un coeur ouvert, vibrant va assurer l’ouverture des portes énergétiques et spirituelles. Quand on est pleinement dans sa voix, on est pleinement dans sa sexualité. Si la gorge est serrée, le col de l’utérus le sera aussi. La sexualité de la femme commence d’abord dans sa voix! Quand la voix s’ouvre, cela envoie un signal au yoni de s’ouvrir aussi.

Le travail vocal va aider la femme à retrouver son expression et sa sexualité. Les exercices de respiration vont ouvrir la bouche, la mâchoire, la gorge et connecter au ventre, à la matrice instinctive. On guide la conscience à libérer toute tension émotionnelle et s’ouvrir sur le plaisir de la libération. Le son alors aide alors à faire remonter l’énergie créative dans le coeur et active le flux énergétique. La reconnexion au corps permet de se le réapproprier. Cela va créer de nouvelles connexions mentales et émotionnelles.

Chanter “Om” relaxe et harmonise le système nerveux, active le système parasympathique et fait vibrer le nerf vague comme une corde de violon. En faisant un son, on lâche les peurs et les résistances. On ouvre la bouche et on créé de l’espace. On s’approprie son corps pour s’approprier sa voix et retrouver son pouvoir primaire animal instinctif.

QUELQUES AFFIRMATIONS

J’exprime ma vérité, je renforce ma confiance, je récupère mon pouvoir sexuel et ma voix.

le travail sur la voix va profondément transformer une femme à différents niveaux. En découvrant sa voix et son identité, elle fusionne avec sa vérité.